En pratique : La méthode qui change tout 

La plupart des voyageurs rencontrent le même problème : ils souhaitent partir avec des affaires qui représentent soit un volume trop important pour être transporté, soit un poids trop élevé, soit les deux. La raison de ce problème n’est pas que les voyageurs sont limités par le poids qu’ils peuvent transporter, ce n’est pas non plus les limitations de poids des compagnies aériennes. Le problème c’est qu’ils ne savent pas se poser des limites et prenant le temps de la réflexion du choix de ce qu’ils emmènent.

Les maîtres dans l’art de voyager léger ne sont pas les businessmen qui voyagent aux 4 coins du monde avec la dernière valise ultralégère et avec des costumes infroissables. Les maîtres dans l’art de voyager sont tout simplement les randonneurs. Pourquoi? Ce sont les seuls qui prennent le temps de réfléchir à ce qu’ils emmènent et cherchent à optimiser l’utilité des objets vis-à-vis de leur poids. Certains vont même jusqu’à peser gramme par gramme chaque objet de leur chargement pour gagner le gramme qui leur permettra d’aller plus loin avec autant d’effort.

Je ne dis pas qu’il faut que chaque voyageur prenne le temps de peser chacun de ses vêtements et accessoires avant de partir en vacances pour optimiser le ratio utilité / poids . Par contre, tous les voyageurs devraient s’inspirer des randonneurs en adoptant leur pratique d’utiliser une liste de matériel, vêtements et accessoires  lors de la préparation de leur voyage.

Pourquoi vous devriez utiliser une liste

Il y a un tas de bonnes raisons d’utiliser une liste. En voici quelques-unes :

La première, c’est qu’elle permet de se questionner sur ce que l’on emmène, de prendre du recul et ne pas juste jeter les affaires sur son lit avant de les mettre dans son sac. Ainsi vous saurez exactement ce que vous prenez avec vous. Exit donc les affaires qui restent au fond du sac et dont vous avez même oublié la présence.

Avec une liste, vous êtes certain de ne rien oublier puisque la liste peut être préparée bien avant votre départ, elle vous permet de prendre le temps de regrouper ou acheter les éléments qui vous manquent ou sont éparpillés chez votre famille ou vos amis,

Quoi de plus désagréable que de se rendre compte après son départ qu’on a oublié quelque chose d’indispensable (lunettes de soleil, chargeur d’ordinateur, sac de couchage, rayez la mention inutile). La liste vous permet de vérifier élément par élément si tout ce que vous souhaitez emmener a bien été préparé et mis dans votre sac.

La liste vous permet d’éviter les doublons dans vos affaires en prenant le temps d’y réfléchir. Vous réfléchirez à deux fois avant de prendre ce pull supplémentaire alors que vous avez déjà pris deux pulls et une veste pour votre week-end.

Enfin, le fait de vous préparer avec des listes sur la durée vous poussera à choisir des objets qui sont plus adaptés à votre mode de voyage et à les optimiser : objets multifonction, trousse de toilette minimaliste, vêtements techniques, équipements gonflables ou à séchage rapide, etc.

Ce que doit contenir une liste

Une bonne liste doit au minimum lister des éléments dans les catégories suivantes :

  • Sac en rapport avec la durée du séjour et les moyens de transport empruntés ;
  • Vêtements adaptés en rapport avec le nombre de jours du séjour (vestes, chaussures, ceinture, T-shirt, etc.), y compris les vêtements que vous porterez le jour du départ;
  • Produits d’hygiène, contraception et médicaments ;
  • L’électronique (ordinateur, chargeurs, cartes mémoires, etc.) ;
  • Matériel de camping ou de dépannage (fil pour étendre le linge, lessive, canif, etc.);
  • Accessoires de confort et de sécurité (coussin gonflables, bouchons d’oreille, antivol de vélo, etc.);
  • Documents importants, passeport, moyens de paiement et copies de documents papier ;
  • Des cases à cocher pour pouvoir vérifier sa liste au moment du départ.

Les listes clé en main

Je vais vous dire tout le mal que je pense des listes « clé en main ». Vous êtes sûrement déjà tombé sur des checklists d’accessoires indispensables selon où vous partez. Selon moi elles ne vous apportent rien puisqu’à part vous donner des idées d’accessoires que vous n’auriez pas emporté, elles ne résoudront pas vos problèmes de bagages trop lourds. Il faut garder en tête que personne unique + voyage unique = liste unique.

Vous seul savez ce qui est bon pour vous. Peut-être que vous désirez prendre 4 paires de chaussures pour votre voyage au Laos, ou peut être qu’une seule paire de sandales vous suffira amplement. Il n’y a pas de « liste type » .

La solution est pour moi d’avoir une liste de base avec les indispensables, sur laquelle on vient greffer les éléments spécifiques à son voyage.

Je ne veux pas utiliser de liste, c’est trop lourd à gérer

Au début je trouvais désagréable d’utiliser des listes. Personne n’a envie de se contraindre pour quelque chose d’aussi simple que faire sa valise. Pourtant, après un essai on prend vite goût à l’exercice qui ne nous fait plus perdre de temps (au contraire on en gagne même à terme ), et on en constate les bienfaits. Je reconnais qu’établir la première liste est compliqué mais sur la durée l’investissement du départ en temps est vite amorti.

L’essentiel du défi sera donc d’établir une première liste et s’y tenir.

La preuve par la durée

Quelque chose d’assez bien fichu quand on utilise une liste, c’est qu’elle ne se perd pas et qu’on continue à l’améliorer avec le temps. Si vous n’avez pas utilisé cet objet en plus ou qu’il vous a manqué cet objet en moins lors de votre dernier séjour, c’est probablemetn qu’il faut reprendre votre liste. Plus vous voyagerez et plus la liste s’affinera et deviendra pertinente. La liste vous aidera aussi à voir si des objets simples peuvent être remplacés par d’autres multifonction. Au fur et à mesure, votre liste sera de plus en plus réduite et les choses inutiles seront remplacées par des objets ayant pleinement leur place dans votre valise.

 

Pourquoi ne pas essayer pour votre prochain voyage ? Je vous mets au défi!

Si après la lecture de cet article vous n’êtes pas convaincu, je vous pose la question suivante : qu’avez-vous à perdre à essayer ?

Si vous n’êtes pas convaincu et ne constatez aucun bénéfice, vous pourrez me dire que vous n’êtes pas convaincu et vous aurez seulement perdu un peu de temps. Dans le cas contraire, vous aurez beaucoup appris de cette expérience que vous pourrez répéter à l’infini.

Je vous propose donc la chose suivante : pour votre prochain voyage, rédigez une liste basée sur les principes énoncés dans cet article et constatez les bénéfices. N’hésitez pas à me faire part de votre retour dans les commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *