photo coton

Le coton : faux ami du voyageur

L’article d’aujourd’hui est légèrement différent puisque je vais vous parler de vêtements, ou plutôt de matière. Bien que chacun aie ses préférences, cet article s’adresse à tout le monde et parlera particulièrement à celles et ceux qui font des voyages itinérants.

Je ne sais pas vous mais me concernant j’adore les vêtements en coton au quotidien : le coton est super agréable à porter,  il permet d’avoir de belles coupes, est souple sans trop l’être, est adapté à tous types de pièces : pantalons, chemises, sous-vêtements, T-shirts, blousons…

Cerise sur le gâteau : le coton est relativement bon marché ! C’est pour moi LA matière clé de ma garde robe du quotidien.

indiana jones chemise
Indiana Jones et sa belle chemise en coton est sûrement de mon avis !

Si c’est génial, quel est le problème?

Si pour le quotidien, le coton c’est génial, il a pour moi un gros problème que j’ai pu constater à maintes reprises : il prend un temps fou à sécher comparé à d’autres matières. A la limite ça ne serait pas un problème trop important s’il n’entrainait pas un autre problème encore plus gênant : ça pue ! Les quelques fois où mes vêtements n’ont pas pu sécher (température trop basse ou humidité trop élevée) et où je me suis retrouvé à mettre des vêtements sentant mauvais m’ont servi de leçon!

NB : je parle du coton mais de nombreuses matières ont les mêmes inconvénients, en particulier les matières d’entrée de gamme(polyester de chez H&M ou Zara…)

C’est pour moi un vrai problème en voyage itinérant si vous êtes dans un des cas suivants :

 

  • Vous avez vos vêtements trempés par la dernière pluie;
  • Vous devez laver vos vêtements et êtes sans accès à un service de laverie;
  • Vous voulez économiser quelques euros en faisant vous même une lessive dans le lavabo.

 

Mais alors, comment faire?

C’est tout simple : lorsque vous choisissez vos vêtements de voyage, il faut privilégier les matières légères et les matières techniques. Pour cela, il faut se diriger vers les établissements spécialisés type boutiques de randonnées.

L’avantage de vivre dans un monde moderne c’est que de géniaux entrepreneurs se sont penchés sur la question avant nous et proposent tout un tas de solutions à base de matières naturelles (lin, laine, coton avec traitement spécifique) ou synthétiques : sous vêtements en laine mérinos, t shirt ultra respirant à séchage accéléré, parka respirante…

Comme le sujet vaut largement la peine d’être abordé dans le détail, un article sur le thème des vêtements du voyageur viendra compléter le sujet sur le blog.

Une réflexion au sujet de « Le coton : faux ami du voyageur »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *